Nathalia Brodskaya Monet

Posted by

Nathalia Brodskaya Monet

скачать

О чем написано в этой книге Nathalia Brodskaya Monet. Il sagissait de letonnant Hollandais Jongkind. Cest ensuite dans latelier de Gleyre, que Monet rencontra Auguste Renoir, Alfred Sisley et Frederic Bazille. Claude Monet (Paris, 1840 – Giverny, 1926) Pour Claude Monet, le qualificatif dimpressionniste est toujours reste un sujet de fierte. Un beau matin, il reveilla Renoir avec un cri de victoire : «Jai trouve, la gare Saint-Lazare ! «Il fut a partir de ce moment mon vrai maitre », disait Monet. A Giverny, les series devinrent une des principales methodes de travail en plein air de Monet. «Cest a lui que je dois leducation definitive de mon oeil ». Ces paysagistes normands, Boudin et Jongkind, se rangent au nombre des maitres directs des impressionnistes. Il composait une gamme de coloris sur la base de tons marron-jaune et bleu-gris. Cest en effet de Boudin que Monet herita la conviction de limportance du travail en plein air, conviction quil transmit plus tard a ses amis impressionnistes. Il la ete par conviction profonde, et peut-etre a-t-il sacrifie a son impressionnisme beaucoup dautres possibilites que lui offrait son immense talent. Mais je nai jamais eu datelier, moi, et je ne comprends pas quon senferme dans une chambre. Claude Monet fut le seul parmi les impressionnistes a avoir mene jusquau bout une etude presque scientifique des possibilites de la couleur ; il est peu probable quon eut pu aller plus loin dans cette direction. Pourtant, le garconnet avait commence par dessiner des caricatures. Il navait pas lintention de peindre la gare Saint-Lazare de memoire ; il voulait saisir les jeux de lumiere du soleil sur les nuages de vapeur qui sechappaient des locomotives. En 1871-1872, les paysages de Monet ne se distinguaient pas encore par une grande richesse de coloris ; ils rappelaient plutot les tonalites de la peinture des artistes de Barbizon ou les marines de Boudin. Il prefera frequenter une ecole privee, lAcademie Suisse, fondee par un ancien modele, quai des Orfevres, pres du pont Saint-Michel. On pouvait y dessiner et peindre un modele vivant pour une somme modique. Il commencait tous les tableaux a Londres, dapres nature, mais en terminait beaucoup, ensuite, a Giverny. Cest la que Monet rencontra le futur impressionniste Camille Pissarro. En 1877, lors de la troisieme exposition des impressionnistes, Monet presenta, pour la premiere fois, une serie de tableaux : sept vues de la gare Saint-Lazare. Il parlait aussi a ses amis dun autre peintre quil avait egalement trouve en Normandie. Malgre tout ce que les critiques ont pu ecrire sur son oeuvre, Monet na cesse detre veritablement impressionniste jusqua la fin de sa tres longue vie. En 1883, Monet avait achete une maison dans le village de Giverny, a proximite de la petite ville de Vernon. Quand un journaliste, venu de Vetheuil pour interviewer Monet, lui demanda ou se trouvait son atelier, le peintre repondit : «Mon atelier ! Puis Boudin lui conseilla dabandonner la caricature et dopter pour le paysage : cest que la mer et le ciel, les animaux, les gens et les arbres sont beaux justement dans letat ou les a crees la nature, cest-a-dire entoures dair et de lumiere. Monet na pas peint de compositions classiques avec des personnages, il nest pas devenu portraitiste, bien que tout cela fut compris dans sa formation professionnelle. Ce motif, dans loeuvre de Monet, est dans la ligne non seulement du Chemin de fer de Manet et de ses propres paysages, avec trains et gare, a Argenteuil, mais aussi de la tendance qui commenca a se manifester avec lapparition des chemins de fer. Monet ne voulut pas entrer a lEcole des Beaux-Arts. Montrant dun geste large la Seine, les collines et la silhouette de la petite ville, il declara : «Voila mon atelier, a moi » Des la derniere decennie du XIXe siecle, Monet commenca a aller a Londres. Au moment des departs, les fumees des locomotives y sont tellement epaisses quon ny distingue a peu pres rien. Il sest choisi, en fait, un seul genre, celui du paysage, et il y a atteint un degre de perfection auquel aucun de ses contemporains na pu parvenir. Pour dessiner, oui, pour peindre, non ». Cest un enchantement, une veritable feerie ». Il les choisit parmi les douze toiles peintes dans la gare. Un ami de Monet, lecrivain Octave Mirbeau, ecrit que Monet avait accompli un miracle : a laide de couleurs, il avait reussi a reconstituer sur la toile une matiere quasi insaisissable, a reproduire la lumiere solaire, en lenrichissant dune quantite infinie de reflets.

Также искали

Владимир Сорокин Сахарный Кремль

Роберт Пёрсиг Дзэн и искусство ухода за мотоциклом

Ховард, Линда Слезы изменника: роман

Comment Nathalia Brodskaya Monet

Leave a Reply

Ваш e-mail не будет опубликован. Обязательные поля помечены *